AccueilSociétéFranceLes musulmans français divisés sur l'appel à la réouverture des mosquées pour...

Les musulmans français divisés sur l’appel à la réouverture des mosquées pour l’Aïd Al-Fitr

L’imam de la Mosquée de Paris, Chamseddin Hafiz, un citoyen français d’origine algérienne, a demandé aux autorités le 5 mai dernier d’autoriser l’ouverture des mosquées pour la fête religieuse, qui devrait tomber le 24 mai.

Sa demande est intervenue après que le Premier ministre français Edouard Philippe ait déclaré au Sénat que le gouvernement est prêt à envisager la réouverture des églises et des synagogues le 29 mai pour la fête chrétienne de la Pentecôte et le Shavuot juif, si la situation ne se détériore pas après que la France ait commencé à lever le verrou national le 11 mai.

Hafiz s’est engagé à utiliser tous les moyens légaux pour défendre les intérêts des musulmans français. L’Aïd Al-Fitr, qui marque la fin du mois sacré du Ramadan, est tout aussi important que les fêtes chrétiennes ou juives, a-t-il déclaré. Si une décision est prise de rouvrir les églises et les mosquées, il y aurait deux poids deux mesures, ce qui équivaudrait à une discrimination si les musulmans étaient empêchés de célébrer leur fête religieuse, a-t-il ajouté.

Mohamed Moussaoui, un citoyen français d’origine marocaine et président du Conseil français du culte musulman, n’est pas d’accord avec les commentaires de M. Hafiz. Il a déclaré qu’il fallait mettre fin à la fermeture et rouvrir les mosquées de manière à garantir la santé et la sécurité des musulmans. Il a également souligné qu’ils ont été informés avant le début du Ramadan que les mosquées ne rouvriraient pas à temps pour l’Aïd.

A lire  Macron demande aux constructeurs automobiles de produire en France contre une aide de 8 milliards d'euros
A lire  Etihad Airways va reprendre ses vols vers Paris

“Nous parlons comme si la crise était derrière nous mais ce n’est pas le cas”, a déclaré Moussaoui. “Tous les scientifiques disent qu’une deuxième vague de la pandémie pourrait se produire, avec une possible augmentation du nombre de personnes infectées et de nouvelles admissions aux soins intensifs. Si cela devait effectivement se produire, il serait déraisonnable d’autoriser de grands rassemblements.

“L’Aïd Al-Fitr” signifie des rassemblements très nombreux ; il pourrait y avoir jusqu’à 2 millions de personnes qui voudraient se rendre dans les mosquées. Pour moi, la question la plus essentielle à poser est de savoir si le 23 mai nous pourrons dire aux fidèles qui veulent aller à la mosquée qu’ils sont en sécurité et qu’ils ne doivent pas s’inquiéter.

“L’imam de la Mosquée de Paris a pris position en se basant sur ce qui se passe avec les autres groupes religieux mais ce n’est pas un argument pour moi. La priorité absolue est la question de la santé”.

Jeudi, Philippe a confirmé que la France commencera à assouplir le verrouillage lundi, près de deux mois après son début, et a donné des détails sur le plan de sortie “progressive”. Il a déclaré qu’il s’agira d’un processus progressif pour tenter d’éviter une deuxième vague d’infections. Le plan variera également dans les différentes régions du pays, a-t-il dit, car les risques restent plus élevés dans certaines zones. Il a exhorté les personnes âgées et les personnes ayant des conditions médicales préexistantes à continuer à rester chez elles, bien qu’elles ne soient pas obligées de le faire.

A lire  La France envisage de nouvelles protections pour les travailleurs invisibles
A lire  Son sexe n'a pas d'importance : Un village français élit son premier maire transsexuel

En fonction des risques, les zones ont été classées en zones rouges (où la menace est plus élevée) ou en zones vertes. Les écoles primaires et la plupart des entreprises – mais pas les cafés ni les restaurants – des deux zones pourront rouvrir à partir du 11 mai. Dans les zones vertes, les écoles secondaires, les cafés et les restaurants pourraient être autorisés à rouvrir début juin, si le taux d’infection reste faible.

Le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a déclaré que les hôtels, les bars, les parcs et les jardins publics resteront fermés pour l’instant, et que la possibilité de rouvrir les lieux de culte sera discutée fin mai. Il a ajouté que les gens ne seront autorisés à se déplacer que jusqu’à 100 km de chez eux. Toute personne souhaitant aller plus loin pour des raisons professionnelles ou personnelles devra obtenir une autorisation officielle.

Lise
Lise, passionnée de lecture, de sport extrême, de mode et beauté. Mais pas que, ici je publie des articles sur tous les sujets, du people à l'actu insolite en passante par la mode.
- Advertisment -

Les + lus

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour des raisons de performance, nous utilisons Cloudflare en tant que réseau CDN. Cela enregistre un cookie "__cfduid" pour appliquer les paramètres de sécurité par client. Ce cookie est strictement nécessaire pour les fonctionnalités de sécurité de Cloudflare et ne peut pas être désactivé.
  • __cfduid

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services
error: